Menopause et osteoporose

Question 1

Ménopause et ostéoporose sont-elles liées ?

Avant la ménopause, les cas d’ostéoporose sont rares (1).

L’ostéoporose chez les femmes ménopausées

A partir de 50 ans, une femme sur trois présente une ostéoporose (2), avec un risque qui augmente avec l’âge. La carence hormonale qui survient au moment de la ménopause constitue un facteur de risque d'ostéoporose important (3). L'impact de la carence hormonale est d'autant plus fort que la ménopause a été précoce à la suite, par exemple, de l'ablation chirurgicale des ovaires (4).

Les conséquences de la ménopause sur l’os

En cas d’ostéoporose, on observe une diminution de la densité et de la qualité des os. En devenant plus minces et plus poreux, les os se fragilisent et le risque de fractures osseuses est plus élevé (3).
Le déficit en estrogènes entraîne un déséquilibre entre les phénomènes de construction et de destruction de l'os, au profit de la destruction. C’est ce qu’on observe avec l’âge et avec la carence hormonale en estrogènes.
La perte osseuse porte sur l’ensemble du squelette. (3)

Les femmes les plus exposées au risque d’ostéoporose et de fractures sont notamment (5) :

  • Les femmes précocement ménopausées (avant l'âge de 40 ans).
  • Celles qui ont déjà présenté une fracture à l’âge adulte, témoignant d’une fragilité osseuse, c’est-à-dire survenue lors d’un choc limité.
  • Celles dont la grand-mère, ou a fortiori la mère est ostéoporotique et a présenté des fractures, notamment du col du fémur.
  • Les femmes dont le poids est trop faible.
  • Les femmes qui consomment excessivement de l’alcool et/ou qui fument.
  • Celles qui ont reçu des corticoïdes de façon prolongée.
  • Celles qui ont un capital osseux faible.

Sarah, femme, 75 ansC’est incroyable comme de petits changements dans mon mode de vie m’ont aidée à rester indépendante Lire la suite

VidéoL'ostéoporose post-ménopausique

FR-NP-162-1119-079687

SOURCES:
  1. K. Briot, C. Roux, « Ostéoporose de la jeune femme », La lettre du Rhumatologue, n° 344, septembre 2008, p. 1, https://www.edimark.fr/Front/frontpost/getfiles/14540.pdf, consulté le 2 mai 2019
  2. International Osteoporosis Foundation (IOF). Os Brisés, Vies Brisées: une feuille de route pour résoudre la crise des fractures de fragilité en France, 2017, https://www.iofbonehealth.org/broken-bones-broken-lives , consulté le 29 juillet 2019.
  3. GRIO, L’ostéoporose post-ménopausique, février 2011, http://www.grio.org/documents/page70/fiche-pratique-70-1302703056.pdf, consulté le 29 juillet 2019.
  4. Inserm, Ménopause. Améliorer la sécurité d’utilisation des traitements hormonaux, octobre 2017, https://www.inserm.fr/information-en-sante/dossiers-information/menopause, consulté le 29 juillet 2019.
  5. GRIO, Ostéoporose. Prévenir et agir à tout âge, 2005, http://www.grio.org/documents/page80/ouvrage-grio-80-1259835328.pdf, consulté le 23 Juillet 2019.

FR-NP-162-0219-072518