Accueil > Vos questions > Ostéoporose et conséquences > L’ostéoporose est-elle douloureuse ?

L’ostéoporose est-elle douloureuse ?

Tant qu’il n’y a pas eu de fracture, l’ostéoporose n’engendre pas de douleur. C’est ce qui la rend difficile à diagnostiquer.

Une maladie silencieuse

L’ostéoporose est une maladie silencieuse et indolore.

La douleur n'apparaît qu'au moment d'une complication qui peut révéler la maladie : la fracture (fracture vertébrale, fracture du col fémoral ou des os du poignet).

La fracture vertébrale est souvent responsable de violentes douleurs de la colonne (dorsale ou lombaire) mais il existe aussi des fractures très peu douloureuses qui font évoquer à tort des douleurs en rapport avec une arthrose. Même sévères, les fractures n'entraînent qu'exceptionnellement des complications neurologiques (compressions des racines nerveuses ou de la moelle épinière). L'épisode douloureux peut faire suite à un effort même modéré, à un « faux mouvement », une chute… Parfois ces événements ne sont pas retrouvés. A plus long terme, les fractures vertébrales entraînent une réduction de la taille plus ou moins importante, des déformations de la colonne (dos qui se voûte, modification des courbures de la colonne vertébrale, douleurs du bas du dos et parfois douleurs de contact entre les côtes et le bassin du fait de la perte de taille) et un retentissement sur la qualité de vie. Les douleurs du bas du dos sont souvent aggravées par les efforts, les exercices, par la station debout ou assise prolongée et sont soulagées par le repos. Ces douleurs chroniques peuvent être liées à des micros fractures des corps vertébraux ou résulter de la modification des courbures de la colonne vertébrale.

Des douleurs en dehors des fractures

Dans certains cas, l’ostéoporose peut cependant s’accompagner de douleurs. Plusieurs raisons expliquent ces douleurs :

  • Les spasmes musculaires peuvent également causer de la douleur chez les personnes atteintes d’ostéoporose. Cette douleur est causée par le pincement des nerfs situés entre les muscles, les jointures et les os.
  • Pour certaines personnes, les fractures microscopiques attribuables à l’amincissement des os peuvent être douloureuses. Certains les comparent à un mal de dents.

 

NP-R-PR 13 0487 - DMB-FRA-AMG-434-2013- December-NP

  • A-
  • A+

Les articles les plus consultés

Selon un récent rapport de l’International Osteoporosis Foundation (IOF), plus de 22 millions de femmes âgées de 50 à 84 ans sont affectées par l’ostéoporose en Europe. Des chiffres qui, si rien ne change, devraient augmenter d’environ 23 % d’ici 2025(1).
L’ostéodensitométrie est l’examen de référence pour mesurer la densité minérale osseuse. Elle permet de définir l’étendue de la maladie et de débuter un traitement.
Les chutes et les fractures qu’elles engendrent représentent un problème de santé majeur entrainant douleur, invalidité, perte d'autonomie et diminution de la qualité de vie. Elles peuvent cependant être évitées.